La fibre optique

ENTRER DANS UNE NOUVELLE ERE AVEC LA FIBRE OPTIQUE
logo-thd42 fibre
LE SERVICE USAGERS THD42 CHANGE DE NUMÉRO
Afin d’améliorer la qualité du conseil et de répondre au mieux aux questions des usagers, le SIEL-Territoire d’énergie réorganise le centre d’appel THD42.
Des téléconseillers spécialement formés, installés dans nos locaux à Saint-Priest-en-Jarez, peuvent dès à présent répondre aux questions des habitants, sur un nouveau numéro local.
Entre 700 et 1 000 appels sont traités par mois ainsi que les sollicitations par Email.
PRIX D’UN APPEL LOCAL
Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h30
Il est demandé aux intercommunalités, communes et partenaires du programme THD42 de modifier le numéro de téléphone de THD42 communiqué sur leurs sites Internet, panneaux lumineux, applications et si possible de diffuser l’information sur le nouveau numéro.
Par sécurité un message automatique sera diffusé sur l’ancien numéro payant 0 810140042.
Contact :
Claire RASCLE – communication
04 77 43 08 50
rascle@siel42.fr
Qu’est-ce que la Fibre Optique ?
La fibre optique permet d’avoir un débit de 100 Mbits/s ou plus, quelle que soit la situation de son logement. Les données sont transmises à la vitesse de la lumière dans un fil de verre aussi fin qu’un cheveux. Grâce au Très Haut Débit, de nouveaux usages sont possibles :

– Vidéo Ultra Haute Définition,
– Télémédecine et télé-assistance,
– Télétravail et télé-éducation,
– Envoi rapide de fichiers volumineux
– Cloud computing
– Utilisation simultanée de plusieurs appareils…

Le raccordement :

Le raccordement sera disponible à partir du 1er octobre 2017.
Vous avez le choix !

  • Soit accepter le raccordement pris en charge par les collectivités
  • Soit refuser le raccordement et ses conditions actuelles

En copropriété, il est nécessaire de valider le raccordement en assemblée générale. Si vous êtes locataire, il convient de contacter votre bailleur.

Demander votre raccordement – 2 solutions sont possibles :

  • Durant 3 mois sur le site internet www.thd42.fr (espace raccordement)
  • A l’issue des 3 mois et jusqu’en 2025, c’est le fournisseur d’accès internet (FAI) de votre choix qui se chargera de votre raccordement gratuit.

Lorsqu’un rendez-vous sera pris, le technicien étudiera l’installation d’une Prise Terminale Optique (PTO). Celle-ci est idéalement posée à proximité de votre téléviseur et obligatoirement proche d’une prise électrique.

Si votre logement est raccordé au téléphone par une câble aérien (depuis un poteau), la fibre sera installée sur le même support. Si une gaine souterraine est disponible, elle sera utilisée pour passer la fibre.

C’est travaux de raccordement, pris en charge par les collectivités, sont gratuits pour les usagers. En revanche, les travaux dans votre logement sont à votre charge (gaine pour passer la fibre, perçage de mur…). Si tout est prévu par vos soins ou par l’intervention d’un artisan, la société mandatée par THD42 pourra poser la PTO à l’endroit que vous souhaitez.
Trois mois après le lancement des raccordements sur votre secteur, les premiers fournisseurs d’accès Internet (FAI) pourront venir proposer leurs offres sur la fibre. A partir de cette date, les nouvelles demandes de raccordements gratuits se feront directement auprès de ces FAI.
Pour plus d’information contacter THD42 au 0810140042 (service 0,05 Euros / appel + prix de l’appel) ou sur le site internet : http://www.thd42.fr/

fibre5
thd42-7      thd42-8
THD42 le réseau fibre optique pour tous dans la Loire – 4 avenue Albert Raimond
42271 Saint-Priest-en-Jarez

 

Plan Local d’Urbanisme

commune-sfl
AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE
ELABORATION D’UN PLAN LOCAL D’URBANISME

Par arrêté municipal n° 20170705 en date du 24 juillet 2017, Monsieur le Maire de Saint Forgeux Lespinasse a ouvert une enquête publique sur le projet d’élaboration d’un PLU sur la commune, du lundi 21 août 2017 au mardi 19 septembre 2017 inclus, soit 30 jours consécutifs.

Monsieur Romain LAURAND a été désigné commissaire enquêteur par le Président du Tribunal Administratif de Lyon.

Après clôture de l’enquête, voici les conclusions motivées du commissaire enquêteur déposées à la Mairie de Saint Forgeux Lespinasse et à la sous-préfecture de Roanne, pour y être tenue sans délai, à la disposition du public pendant un an, à compter de la date de clôture de l’enquête :

Observation public : cliquer ici

Rapport d’enquête public (partie N° 1) : cliquer ici

Rapport d’enquête public (partie N° 2) : cliquer ici

Au vu du rapport du commissaire enquêteur, le Conseil Municipal se prononcera par délibération sur approbation de cette élaboration du PLU.

plu-st-forgeux
1. Présentation
1.2 Etat initial de l’environnement
1.5 Hiérarchisation des enjeux environnementaux
1.7 Analyse des orientations du PADD
1.9 Evaluation des incidences sur le site NATURA 2000

4. Orientations d’aménagement et de programmation

5. Règlement

6. Servitudes d’utilité publique et contraintes
6.1 Liste des servitudes d’utilité publique
6.2 Plan des servitudes d’utilité publique et des contraintes
6.3 Archéologie
6.4 Voies bruyantes

7. Annexes sanitaires
7.1 Plan du réseau d’eau potable

7.2 Plan du réseau et du zonage d’assainis
7.3 Mémoire des annexes sanitaires

8. Annexe : Amendement Dupont

9. Résume non technique

Qu’est-ce que le Plan local d’urbanisme (PLU) ?

Le plan local d’urbanisme (PLU) est un document qu’il est indispensable de consulter lorsque l’on achète un terrain pour faire construire une maison.
Découvrez pourquoi, et quelles sont les incidences de la réglementation locale en matière d’urbanisme sur la construction de votre maison.

A quoi sert le PLU ?
Le PLU remplace le POS, le Plan d’occupation des sols, depuis l’entrée en vigueur de la loi SRU (Solidarité Renouvellement Urbain), qui date du 13 décembre 2000 (décret relatif à la modernisation du contenu du plan local d’urbanisme, été publié le 29 décembre 2015). Sa mise en place date du 1er janvier 2016.

Le plan local d’urbanisme définit les règles relatives aux constructions à l’échelle d’une commune. En ce sens, il détermine les zones de construction et les zones préservées actuelles et à venir, ainsi que certaines caractéristiques architecturales obligatoires.
Il répond à trois principes et objectifs :
• le renforcement de la mixité économique et sociale,
• la gestion maîtrisée du foncier et la lutte contre l’étalement urbain,
• la préservation et la mise en valeur du patrimoine environnemental, paysager et architectural.

Le Plan local d’urbanisme dans vise également à rendre son contenu plus transparent et plus abordable pour les professionnels qui l’utilisent (techniciens des collectivités, des bureaux d’étude et de l’État), mais aussi les particuliers, qui le consultent automatiquement avant de faire construire une maison.

Il est ainsi organisé en 3 chapitres qui répondent chacun à une question :
• Où puis-je construire et comment ? (Affectation des zones et la destination des constructions les caractéristiques urbaines, architecturales, naturelles et paysagères).
• Comment prendre en compte mon environnement ?
• Comment je m’y raccorde ? (Les équipements et les réseaux).

Plan local d’urbanisme et construction d’une maison neuve
Lorsque l’on fait construire sa maison, il est indispensable, même si cette démarche n’est pas obligatoire, de demander un certificat d’urbanisme concernant le terrain que l’on a acquis, que ce soit en ville, en diffus, ou au sein d’un lotissement.

Le certificat d’urbanisme vous sera délivré sur demande gratuitement par la mairie de la commune de votre future résidence.

Ce document vous renseignera sur les dispositions générales et locales en matière d’urbanisme, et en particulier :
• de la constructibilité du terrain
• les limites exactes de votre propriété
• les taxes applicables au terrain

Il existe un certificat d’urbanisme dit « pré opérationnel » (CUb) plus précis, qui vous sera fort utile en cas de construction neuve. En effet, ce document, qui reprend les informations du certificat d’urbanisme « simple », détaille plus précisément les caractéristiques constructives et architecturales telles qu’elles sont réglementées sur la commune.

Vous y apprendrez notamment :
• l’état des équipements publics existants ou prévus en matière de viabilité : dessertes d’eau, d’électricté, de gaz, d’assainissement, de téléphonie existantes, ou non existantes, supposant une viabilisation de votre terrain.
• la distance minimale entre la façade et la limite de votre propriété,
• la longueur et la hauteur maximales de la façade,
• les matériaux de construction imposés lorsque c’est la cas pour des raisons de préservation et d’harmonie architecturale,
• la hauteur maximale ou le type de clôture autorisé, etc.
Autant d’informations importantes et qu’il sera nécessaire de prendre en compte avec votre constructeur lorsque vous concevrez avec lui les plans et la forme architecturale de votre future maison !

 

Lois rurales

LE BRUIT

RAPPEL  : Le bruit constitue l’une des nuisances les plus fortement ressenties. En dehors de son importance pour la qualité de la vie, le bruit a aussi des répercussions sur la santé. Pendant les beaux jours, les tondeuses et les tronçonneuses sortent des abris, les travaux de bricolage s’intensifient, les occasions de soirées festives se répètent et celles-ci se prolongent parfois tard dans la nuit. Alors les décibels s’épanouissent et la tranquillité des voisins en souffre obligatoirement.

TEXTES EN VIGUEUR  : Les codes de la santé publique, pénal et de la route prévoient diverses sanctions. De plus, le bruit est réglementé par l’arrêté préfectoral du 16 janvier 2009 relatif à la lutte contre le bruit de voisinage.

A SAVOIR : L’arrêté préfectoral prévoit des horaires à respecter pour les travaux de bricolage et de jardinage. En effet, ils ne peuvent être effectués que :

tondeuse • Les jours ouvrables de 08h30 à 19h30 ;
• Les samedis de 09h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 ;
• Les dimanches et jours fériés de 10h00 à 12h00.

Les travaux réalisés par des entreprises chez des particuliers ne sont pas concernés pa ces horaires, ils doivent être interrompus entre 20h00 et 7h00 et toute la journée des dimanches et jours fériés.

NOS CONSEILS  : La démarche amiable et la médiation sont des voies bien préférables pour résoudre et même prévenir les conflits. En effet, si vous prévoyez une fête qui doit se prolonger tard dans la nuit, il vaut mieux en avertir vos voisins. De plus, nous vous conseillons de rechercher toutes les astuces et solutions techniques pour diminuer le bruit à la source et empêcher sa propagation. Nous faisons donc appel à votre civisme en vous conseillant fortement de limiter les nuisances sonores.

Pour plus d’informations : CLIQUER ICI

LE BRÛLAGE DES DECHETS

feu-de-voisinage

Le brûlage des déchets peut être non seulement à l’origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée, mais aussi être la cause de la propagation d’incendie si les feux ne sont pas correctement surveillés et contrôlés.

Un particulier n’a pas le droit de brûler ses déchets ménagers à l’air libre.

DEFINITION DES DECHETS VERTS

Les déchets dits “verts” produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers, il s’agit de déchets biodégradables (tontes de pelouse, branchages, feuilles…)

Ainsi, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :
• l’herbe issue de la tonte de pelouse,
• les feuilles mortes,
• les résidus d’élagage,
• les résidus de taille de haies et arbustes,
• les résidus de débroussaillage,
• les épluchures.

Les déchets verts doivent être déposés en déchetterie. Vous pouvez également en faire un compost individuel.

Néanmoins, dans une zone rurale dépourvue de déchetterie dans laquelle aucun système de collecte n’est prévu, il est possible de faire brûler ses déchets verts dans son jardin sous certaines conditions.
entre 11h et 15h30 de décembre à février,
• de 10h à 16h30 le reste de l’année,
• et dans tous les cas sur des végétaux secs.

DEFINITION DES DECHETS MENAGERS

Les déchets ménagers regroupent l’ensemble des déchets que nous produisons dans le cadre de notre vie quotidienne et familiale. Ils regroupent :
• Les ordures ménagères : Déchets issus de l’activité domestique des ménages et peuvent faire l’objet d’un tri sélectif,
• Les déchets verts : il s’agit de déchets biodégradables (tontes de pelouse, branchages, feuilles),
• Les objets encombrants : il s’agit des déchets volumineux que l’on ne peut pas mettre dans la poubelle habituelle : vieux meubles, ferrailles, literie, jouets,etc.,
• Les déchets spéciaux : il s’agit des déchets provenant de l’activité des ménages qui ne peuvent être pris en compte par la collecte usuelle des ordures ménagères, sans créer de risques pour les personnes ou pour l’environnement (peintures, solvants, piles, batteries, toxiques).

Dans tous les cas, ces déchets sont dangereux pour l’homme et son environnement. Ces déchets doivent être déposés en déchetterie afin d’y être traités.

En pratique, un arrêté préfectoral disponible en mairie précise les conditions de ce brûlage.

ATTENTION ! Les services d’hygiène de la mairie peuvent être saisis lorsqu’une personne ne respecte pas l’interdiction. Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l’auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

Pour plus d’informations : CLIQUER ICI

LES ANIMAUX EN DIVAGATION
animaux-compagnie4 RAPPEL  : Il est interdit de laisser divaguer les animaux domestiques et les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité

VOTRE CHIEN ET LES ABOIEMENTS :

Chacun est libre d’avoir un chien chez lui à condition que celui-ci (en particulier par ses cris) ne soit pas source de bruit gênant par rapport au niveau de bruit ambiant. Le propriétaire d’un chien doit donc veiller à ne pas laisser troubler de façon excessive la tranquillité de ses voisins. Il existe aujourd’hui des moyens techniques efficaces permettant de réduire les aboiements (Exemples : collier anti-aboiement (à spray, électrique), dispositifs émettant des sons aigus et ultrasons)).
Il convient de faire appel à la compréhension du premier et à la tolérance des seconds.

LES CHIENS  : Est considéré comme en état de divagation tout chien qui n’est plus sous la surveillance effective de son maître (en dehors des actions de chasse), se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout instrument sonore permettant son rappel, ou qui est éloigné de son propriétaire ou de la personne qui en est responsable d’une distance dépassant 100 mètres. Tout chien abandonné, livré à son seul instinct, est en état de divagation, sauf s’il participait à une action de chasse et qu’il est démontré que son propriétaire ne s’est pas abstenu de tout entreprendre pour le retrouver et le récupérer, y compris après la fin de l’action de chasse.

LES CHATS : Est considéré comme en état de divagation tout chat non identifié trouvé à plus de 200 mètres des habitations ou tout chat trouvé à plus de 1 000 mètres du domicile de son maître et qui n’est pas sous la surveillance immédiate de celui-ci, ainsi que tout chat dont le propriétaire n’est pas connu et qui est saisi sur la voie publique ou sur la propriété d’autrui.

LES AUTRES ANIMAUX  : Les animaux autres que les chiens et chats, errants sans gardien ou dont le gardien refuse de se faire connaître qui sont trouvés pacageant sur des terrains appartenant à autrui, sur les accotements et les dépendances des routes, les chemins ruraux ou encore sur des terrains communaux doivent être conduits sur le lieu de dépôt désigné par le maire. La personne qui trouve l’animal doit avertir le maire ou la police rurale.

A SAVOIR : Tout animal non réclamé dans les huit jours de son ramassage par les services communaux est considéré comme abandonné. En cas de perte de votre animal, prévenez rapidement la mairie de votre commune, les mairies des communes voisines et les vétérinaires proches géographiquement.

AYEZ LE REFLEXE : Pensez à faire identifier votre animal (tatouage ou puce électronique), trop d’animaux perdus sont encore placés en refuge et euthanasiés faute d’identification. L’occasion de rappeler que l’identification des carnivores domestiques est à la fois une obligation légale et un geste de bon sens. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

LES SANCTIONS EN CAS DE DIVAGATION :
La divagation des animaux d’élevages ou sauvages apprivoisés ou détenus en captivité peut donner lieux aux sanctions suivantes :

• En cas de divagation sur la voie publique = contravention de 2ème classe (35,00 euros) par animal divaguant + saisie de ou des animaux en cas de condamnation par le juge ; contravention de 4ème classe (135,00 euros par animal) si la divagation est de nature à faire courir un risque d’accident aux animaux.

• En cas de divagation sur la voie publique avec mise en danger d’autrui ou accident provoqué par les animaux = délit qualifié par le juge et sanction pouvant aller jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000,00 euros d’amende.

• Si dégâts sur des propriétés privées ou publiques : le propriétaire des animaux ou celui qui les a sous sa garde doit réparer les dommages (article 1382 du code civil).

Pour plus d’informations : CLIQUER ICI

 

Infos utiles

NUMEROS D’URGENCE

URGENCES SANTE

Pompiers  : 18
Aide Médicale Urgente SAMU : 15
Hôpital de Roanne : 04 77 44 30 00
Pharmacie de garde : 39 15
Centre Anti-poisons (Lyon)  : 04 72 11 69 11

PREVENTIONSECURITE

Police Nationale : 17
Appel d’urgence européen  : 112
GDF(sécurité dépannage)  : N° Azur® : 0 810 433 142
Urgence dépannage électricité : N° Azur® : 0 810 333 142

PRÉVENTION DES CAMBRIOLAGES DE RÉSIDENCES
LES BONS RÉFLEXES ET L’APPLICATION
« STOP CAMBRIOLAGES »

Malgré le démantèlement d’équipes de cambrioleurs récemment qui sévissaient sur le département, le groupement de gendarmerie de la Loire connaît depuis quelques semaines une recrudescence des cambriolages de résidences. Voici quelques conseils élémentaires de prévention renouvelés pour essayer de se prémunir contre cette délinquance d’appropriation :
• verrouillez votre habitation (portes et fenêtres), même pour une absence de courte durée. Ne cachez pas vos clefs en extérieur
• évitez des signes révélant votre absence (courrier accumulé…). Ne laissez pas votre habitation masquée de la rue par la végétation
• équipez-vous si possible d’une alarme ou d’un système d’éclairage/détecteur de mouvement
• signalez vos absences prolongées à la brigade de gendarmerie de votre domicile (« opération tranquillité vacances »)
• soyez vigilants et solidaires entre voisins ; rejoignez le dispositif de « participation citoyenne » de votre commune s’il existe
• ayez le réflexe de composez le 17 au moindre fait suspect et n’intervenez pas vous-même
• ne touchez à rien en cas de cambriolage et avisez rapidement la gendarmerie qui mènera ainsi au mieux ses investigations.
Plus d’information : Cliquer ici

L’OPERATION TRANQUILLITE VACANCES

Contre les cambriolages, ayez les bons réflexes ! Si vous vous absentez pendant les vacances, les services de police ou de gendarmerie peuvent, à votre demande, surveiller votre domicile ou votre commerce au cours de leurs patrouilles quotidiennes.
Avant votre départ, inscrivez-vous auprès de votre commissariat de police ou de votre brigade de gendarmerie en remplissant le formulaire de contact suivant : CLIQUER ICI
La gendarmerie nationale, une fois alertée, veille sur votre logement laissé vide pendant votre absence.
Voici quelques conseils bien utiles afin de limiter au maximum les risques liés aux visites indésirables de vos habitations pendant les vacances :

1 – Que devez-vous faire ?
Avant de partir, vous devez signaler à la brigade de gendarmerie de votre domicile, votre départ en vacances. Pendant votre absence, des patrouilles de surveillance seront effectuées, de jour comme de nuit, en semaine comme le week-end, afin de dissuader tout individu de tenter de cambrioler votre domicile.
2 – Quelques incontournables avant de partir :
– Ne pas indiquer vos dates de départ en congés sur les réseaux sociaux.
– Ne pas laisser le courrier trop longtemps dans votre boîte aux lettres. Une personne de confiance doit pouvoir, pendant ces vacances, relever le courrier à votre place afin de ne pas éveiller les soupçons par une boîte débordant de lettres, colis et autres publicités. Vous pouvez également faire renvoyer automatiquement votre courrier par les services postaux sur votre lieu de villégiature. Si vous le pouvez, renvoyez votre téléphone fixe vers votre numéro de portable.
– N’oubliez pas, avant votre départ, de fermer correctement fenêtres et volets. Vérifier le bon état de vos serrures et verrous, prenez conseils auprès de professionnels pour ces fermetures. Il est important de « faire vivre » votre logement. Un voisin ou un ami peut utilement venir ouvrir et fermer les volets, allumer quelques lumières. A défaut, une prise de type « minuteur » peut permettre éventuellement d’allumer certaines lampes sans présence dans le logement.
Pour plus d’informations : cliquer ici

ADRESSES UTILES

Paroisse  : Sainte-Madeleine en côte Roannaise 42370 RENAISON – Tel 04 77 64 40 11
Boite postale (Devant la mairie) : Heure limite de dépôt du courrier 9H00
Perception  : Centre des Finances Publiques Renaison – Trésorerie Renaison – 152 rue de Gruyères – 42370 RENAISON – Tel : 04 77 64 41 58
Eaux – Syndicat des eaux de la Teysonne : Tel : 04 77 64 03 24
Siège : Mairie de la Pacaudière (Bureau) : le bas-bourg – 42310 LE CROZET
Horaires : Lundi de 13H30 à 16H30 et du mardi au vendredi de 9H00 à 12H00
T.D.F. Télévision de France : 01390 TRAMOYES
Relais du Gros Chêne Tél : 0 892 35 09 49 de 12H00 à 19H00
CAISSE PRIMAIRE D’ASSURANCE MALADIE (C.P.A.M.)
Adresse : 26 places des promenades Populle – 42300 ROANNE – Tel : 36 46
Site internet : www.ameli.fr
ROANNAIS AGGLOMERATION – 53 rue Jean Jaurès – BP 70005 – ROANNE CEDEX
Service généraux : Tel : 04 77 44 29
40
Site internet : www.roannais-agglomeration.fr
HOTEL DES IMPOTS – 3, Place du Champ de foire- 42300 ROANNE
Tél : 04 77 44 01 00
Cadastre Centre des Impôts Fonciers de ROANNE – Tel : 04 77 44 01 86
TRESORERIE ROANNE-MUNICIPALE – 22, rue de la Berge – 42332 ROANNE CEDEX
Tel : 04 77 71 44 65
Du lundi au jeudi de 9H00 à 12H00 et de 13H30 à 16H00
Le vendredi de 9H00 à 12H00 et de 13H30 à 15H30.
ANTENNE DU CONSEIL GENERAL
Territoire d’Action Sociale – 31, rue AlexandreRaffin 42300 ROANNE – Tél : 04 77 23 24 25
ASSISTANCE SOCIALE
Secrétariat au Conseil Général – Tel : 04 77 23 24 90
Permanence en mairie de la Pacaudière : les vendredis de 9H00 à 12H00- Tel : 04 77 23 24 90

Maison Loire autonomie (personnes âgées, handicapées) – Tel : 04 26 24 52 00
Permanence sur rendez-vous le 4ème jeudi de chaque mois : Mairie de La Pacaudière
ASSOCIATION FAMILLES RURALES – Relais services publics
Place du Petit Louvre – 42310 LA PACAUDIERE – Tel : 04 77 64 14 17
Autres numéros utiles
Drogue Alcool Tabac Info-Service  : 113
Services aux malentendants : 114
Accueil sans Abri : 115
Allo Enfance maltraitée  : 119
Enfants disparus : 116 000

 

Terrains à vendre

Lots de 9 parcelles à vendre (De 797 à 1427 m²)
Situé dans le bourg

Très bien exposé (ensoleillé)
A 15 minutes de Roanne (par la RN7)
Pour plus d’informations :
Contacter la Mairie au 04 77 65 60 64
terrains-a-vendre-saint-forgeux-lespinasse10
terrains-a-vendre-saint-forgeux-lespinasse14
terrains-a-vendre-saint-forgeux-lespinasse12
terrains-a-vendre-saint-forgeux-lespinasse13

 

Comptes rendus

reunion-conseil

COMPTES RENDUS REUNION CONSEIL MUNICIPAL

Réunion de conseil du 15 mai 2018
Réunion de conseil du 09  avril 2018
Réunion de conseil du 15 mars 2018
Réunion de conseil du 20 novembre 2017
Réunion de conseil du 08 septembre 2017
Réunion de conseil du 30 juin 2017
Réunion de conseil du 02 juin 2017
Réunion de conseil du 14 avril 2017
Réunion de conseil du 17 février 2017
Réunion de conseil du 11 novembre 2016
Réunion de conseil du 07 octobre 2016
Réunion de conseil du 30 août 2016
Réunion de conseil du 10 juin 2016
Réunion de conseil  du 12 avril 2016
Réunion de conseil du 08 avril 2016
Réunion de conseil du 29 février 2016

 

Conseil municipal

Le Maire : Jean-Paul BERGER

Le premier adjoint : Alain DEBATISSE

Le second adjoint : Michel FAZEKAS

Les conseillers municipaux :

  • AMBROISE Sandrine
  • BERGER Jean-Pierre
  • BONNARDOT-TIXIER Bernadette
  • BONNIN Jean-Claude 
  • CHORGNON Joseph
  • DAUBARD Jean-Luc
  • GIRARD Pascal
  • CADET Patrice
  • LIOZON Marc
  • PROST Christian 
  • PIGAT Elisabeth 
  • SOLER Isabelle

Les membres des différentes commissions sont les suivants :

COMMISSIONS RESPONSABLE MEMBRES
FINANCES Jean-Paul BERGER Alain DEBATISSE, Jean-Claude BONNIN, Bernadette BONNARDOT-TIXIER,
Patrice CADET, Michel FAZÉKAS
C.C.A.S. Jean-Paul BERGER Marc LIOZON, Bernadette BONNARDOT-TIXIER, Joseph CHORGNON,
Jean-Pierre BERGER, Michel FAZEKAS
VOIRIE SECURITE Jean-Claude BONNIN Alain DEBATISSE, Jean-Luc DAUBARD, Pascal GIRARD, Joseph CHORGNON, Christian PROST, Jean-Paul BERGER
BÂTIMENTS COMMUNAUX Michel FAZEKAS Pascal GIRARD, Jean-Claude BONNIN,
Jean-Paul BERGER, Alain DEBATISSE, Christian PROST
CIMETIERE
ESPACES VERTS ENVIRONNEMENT
Alain DEBATISSE Sandrine AMBROISE, Elisabeth PIGAT,
Jean-Pierre BERGER, Marc LIOZON
LISTE ELECTORALE Alain DEBATISSE

Michel FAZEKAS, Jean-Pierre BERGER,
Joseph CHORGNON

INFORMATION Marc LIOZON Alain DÉBATISSE, Isabelle SOLER,   Sandrine AMBROISE, Elisabeth PIGAT,
AFFAIRES SCOLAIRES Michel FAZEKAS Bernadette BONNARDOT-TIXIER,
Jean-Paul BERGER, Joseph CHORGNON
URBANISME/PLU Alain DEBATISSE Pascal GIRARD, Jean-Claude BONNIN, Michel FAZEKAS, Patrice CADET
AGRICULTURE Jean-Luc DAUBARD Patrice CADET, Isabelle SOLER,
Jean-Paul BERGER, Michel FAZEKAS
ANIMATION SPORTS/LOISIRS Pascal GIRARD

Christian PROST, Jean-Claude BONNIN,
Sandrine AMBROISE

APPEL D’OFFRES Jean-Paul BERGER Alain DÉBATISSE, Michel FAZÉKAS, Bernadette BONNARDOT-TIXIER,
Patrice CADET, Christian PROST,
Joseph CHORGNON
SYNDICAT DES EAUX Michel FAZEKAS Joseph CHORGNON, Alain DÉBATISSE, Bernadette BONNARDOT-TIXIER,
S.I.E.L. Alain DEBATISSE Pascal GIRARD
CNAS Alain DEBATISSE Néant
CONSEILLER DEFENSE Michel FAZEKAS  Néant